vendredi 2 mai 2008

LE SCHEMA NARRATIF

Le schéma narratif d'un récit est une notion importante parce qu'elle permet de définir la structure du récit. Il constitue le récit minimum, la charpente de l’histoire. (image)

SITUATION INITIALE: Elle présente les éléments nécessaires à la mise en route du récit et à la compréhension de celui-ci. Elle permet l'exposition des référents spatio-temporels (cadre lieu et circonstances du récit); elle définit la situation du ou des personnages principaux. Mais surtout elle est stable. C'est-à-dire que la situation du personnage peut sembler définitive.

ELEMENT PERTURBATEUR (MODIFICATEUR): c'est l'élément qui va déstabiliser la situation initiale dans la mesure où elle entraîne une modification de la situation du ou des personnages principaux. L’élément modificateur ou force perturbatrice change, modifie la situation initiale.

LES PERIPETIES, LES TRANSFORMATIONS (LES MODIFICATIONS): une fois que la situation du personnage est déstabilisée, celle-ci va subir plusieurs modifications jusqu'au retour à une nouvelle stabilisation de la situation du personnage. Les péripéties sont les derniers éléments modificateurs qui mettent un termes aux actions et conduisent à la situation finale.

SITUATION FINALE: lorsque le processus des transformations est achevé, le retour à une situation finale marque la fin du récit. La situation finale est un résultat .
La comparaison de la situation initiale et de la situation finale peut souvent faire ressortir une signification implicite du récit :
La situation finale est mauvaise comparée à la situation initiale : le déroulement des péripéties a été néfaste, et l'œuvre appartient souvent au registre tragique ou au registre pathétique;
La situation finale est bonne comparée à la situation initiale : le déroulement des péripéties a été bénéfique.
La situation finale est identique ou semblable à la situation initiale : le déroulement des péripéties n'a eu aucune incidence, ce qui renvoie à l'idée de leur futilité

Au cinéma le schéma narratif peut être différents avec l’utilisation de figures stylistiques comme :

L’ ellipse : saute temporelle à l’intérieur de la continuité d’un film.

Le flashback : Dans une narration cinématographique, le flashback (ou flash-back , du terme anglais qui peut se traduire par « retour en arrière ») est un procédé qui, dans la continuité narrative, fait intervenir une scène s'étant déroulée préalablement à l'action en cours ou principale.Ce procédé est la plupart du temps utilisé pour apporter au spectateur des éléments nécessaires à sa compréhension de l'action en cours d'évolution. Mais il peut également être utilisé à des fins poétiques, humoristiques, etc. La principale difficulté pour le réalisateur (Un réalisateur ou une réalisatrice assure la mise en scène d'un film au cinéma . Son rôle inclut : La définition des orientations artistiques du film ... ) est de bien faire comprendre au spectateur que la scène se situe dans le passé, mais il dispose de nombreux artifices pour y parvenir ( costumes, flou = rêve, noir et blanc,…)

Flash forward : saut en avant

LE SCHÉMA NARRATIF EN DÉTAIL :

1. La situation initiale

La situation initiale répond habituellement à quatre questions. Les réponses à ces questions viennent préciser le contenu.

Question

Définition

Qui?

Le héros ou l'héroïne de l'histoire, la personne qui jouera le rôle principal.

Où?

Le lieu dans lequel évoluera le héros ou l'héroïne: pays, région, ville, maison, moyen de transport, etc.

Quand?

Le moment, l'époque, le temps où se déroule le récit:
- une saison: printemps, été, automne, hiver;
- un moment de l'année: juin, août, janvier, etc.;
- un moment de la journée: matin, soir, une heure précise, etc.

Quoi?

C'est l'action que le personnage principal est en train de faire quand le récit commence.
Exemples: lire, écouter de la musique, se promener, assister à un concert, etc.

2. L'élément déclencheur

L'élément déclencheur est souvent introduit: par un adverbe ou un indicateur de temps ou de lieu
Soudain... Ce jour-là Tout à coup Un jour
Brusquement... c'est là que C'est alors que... etc.

Question

  • Qu'arrive-t-il?
  • Qui est menacé
    ou qui menace?

  • Où la menace
    a-t-elle lieu?

Définition

C'est la menace, le danger ou la surprise.
Le héros ou l'héroïne est en danger.
On présente l'ennemi ou l'opposant: la personne qui est une menace pour le héros ou l'héroïne, l'animal dangereux ou l'événement naturel qui le met en danger (tempête de neige, incendie, feu de forêt, tempête de sable, etc.).
L'élément déclencheur se produit dans un lieu où le personnage principal évolue.

L'élément déclencheur est toujours raconté à l'aide de procédés qui créent des effets de suspense, de peur, d'angoisse, etc.

3. Les péripéties

Un récit d'aventures peut contenir plusieurs péripéties. Ce sont les moyens utilisés pour se mettre à l'abri de la menace. Dans les péripéties, on nomme le personnage, mais on décrit surtout les actions: le quoi et le comment. Ce sont les tentatives du personnage principal pour se sortir d'une situation difficile.

De plus, on retrouve dans les péripéties les résultats de ces différentes tentatives de se mettre à l'abri de la menace.

Les péripéties sont souvent introduites par: mais, alors, puis, ensuite.

Lorsqu'il y plus d'une péripétie, différents événements amènent les différentes tentatives du personnage principal pour trouver une solution.

Dans les péripéties, on emploie des procédés qui créent tantôt des effets de suspense, de peur et d'angoisse, tantôt des effets de calme, d'apaisement et de retour à la sérénité.

4. La situation finale

C'est la conclusion du récit. Dans la situation finale, on peut raconter ou décrire la victoire du personnage principal avec ses sentiments et ses actions. Cette victoire doit être une suite logique des péripéties vécues tout au long de l'histoire.

Lexique pour la rédaction de mon récit: lieu, situation dans le temps, durée





À la recherche d'un lieu, de la situation dans le temps et d'une durée

  • Un récit d'aventures doit contenir assez d'éléments descriptifs pour que
le lecteur ou la lectrice puisse imaginer les lieux où se déroule l'action.
  • Pour rendre ton récit vraisemblable et cohérent, tu dois le situer dans une époque et des lieux précis.
De plus, tu dois déterminer la durée de l'histoire.
  • Choisis, dans les listes suivantes, les lieux, la situation dans le temps et la durée de l'action
qui conviennent à ton récit.

Lieux

  • À la ville: une maison, un immeuble, un parc, une rue, une école, une ville, un métro, un centre de loisirs, un collège, une bibliothèque, une métropole, un centre-ville, un centre commercial, un atelier, un garage, un musée, une rue piétonnière, une voie ferrée, etc.
  • À la campagne: Une ferme, un château, une auberge, une tente, un terrain de camping,
une grange, une étable, un camp de vacances, etc.
  • Dans l'environnement: une caverne, une île, la jungle tropicale, une montagne,
une forêt, un souterrain, une grotte, la mer, un désert, un volcan, une rivière,
un bord de rivière, un lac, un village, un désert, etc.
  • Divers: un port, une planète, des ruines, un pays étranger, un sous-marin, un avion,
un train, une fusée, un satellite, un village indigène, un bateau, un refuge, etc.

Situation dans le temps

  • Époque: An 2000, début du siècle, Moyen-Âge, Préhistoire, époque contemporaine,
Première Guerre mondiale, Deuxième Guerre mondiale, etc.
  • Moments du jour: le matin, à l'aube, à l'aurore, au lever du soleil, à la pointe du jour,
dans la matinée, au cœur du jour, en plein jour, dans l'après-midi, à la brunante,
entre chien et loup, au coucher du soleil, au crépuscule, au déclin du jour, une nuit étoilée,
une nuit sans lune, à la nuit tombante, dans les ténèbres de la nuit, dans la pénombre, etc.

Durée

  • Quelques heures, quelques jours, quelques semaines, quelques mois,
quelques années, un siècle ou plus, etc.


1 commentaire:

Debbie a dit…

absolument genial ce post! j' ai adoré! il est complet et concis, Ça m'a beaucoup aidé dans la construction d'un recit coherent afin de realiser celui ci sous forme de court metrage.
MERCI de l'avoir publié! a tres bientot j'espere!